Obtenez un ajustement optimal de votre soutien-gorge grâce à ces conseils !

Connaître sa taille de soutien-gorge, c’est un peu comme peindre le quatrième pont. Ce n’est jamais vraiment terminé ! Votre taille de soutien-gorge changera en fonction des fluctuations de poids ou des changements hormonaux liés à votre cycle mensuel. Sans parler du fait que différents styles de soutien-gorge peuvent être plus confortables pour votre morphologie dans l’une de vos tailles sœurs plutôt que dans votre taille “officielle”. Nous y reviendrons plus tard. Ce qui est sûr, c’est que l’essayage de soutien-gorge est un véritable champ de mines ! Heureusement, nous sommes ici pour vous donner les outils nécessaires pour obtenir un soutien-gorge parfaitement adapté à votre morphologie !

Mesurer

Tout d’abord, lorsque vous vous mesurez, utilisez un mètre ruban de couturière. Idéalement, il ne s’agit pas du cadeau de Noël de l’année dernière, car il n’est pas très précis ! Si vous n’avez pas de ruban de tailleur, utilisez un morceau de ficelle et mesurez-le ensuite à l’aide d’une règle. Enfilez un soutien-gorge confortable et non rembourré pour mesurer votre tour de poitrine, mais sinon, aucun vêtement ne doit vous gêner. Enfin, mesurez en vous tenant debout. Cela permet de s’assurer que le ruban est bien plat et vous donne la meilleure posture.

Dimensionnement

Mesurez directement sous vos seins, au centimètre près, en nombre pair. C’est votre tour de poitrine. Pour calculer votre tour de poitrine, mesurez doucement la partie la plus large de votre poitrine, en gardant le ruban à l’horizontale. Lorsque vous soustrayez la mesure du tour de poitrine de votre tour de bonnet, la différence vous donne votre taille de bonnet : 1″ = A, 2″ = B, 3″ = C et ainsi de suite. Vérifiez cette mesure tous les six mois environ, car elle peut fluctuer. Pour vérifier que vous avez la bonne taille de bonnet lors de l’essayage, mettez tout votre tissu mammaire dans le bonnet avec votre main. Ce n’est pas très délicat, mais cela vous évitera de vous apercevoir plus tard que votre poitrine déborde.

Les tailles “sœurs

Avoir des soutiens-gorge dans nos tailles sœurs est un excellent moyen de faire face aux fluctuations mensuelles de taille. Les soutiens-gorge, comme toute autre pièce de couture, varient en termes de coupe, de style, de tissu et de structure. Ainsi, ce qui semble être la taille idéale dans un soutien-gorge peut ne pas l’être dans un autre. Si c’est le cas, essayez vos tailles sœurs. Il s’agit de la mesure de la bande de chaque côté de votre propre taille. Si votre tour de poitrine est de 38″, essayez le 40″ et le 36″. Pour la taille de bande inférieure, le bonnet doit être une taille supérieure, et pour la taille de bande supérieure, le bonnet doit être une taille inférieure. Ainsi, une femme de taille 38D peut trouver qu’une taille 40C ou 36DD convient mieux à un style particulier.

Des tailles différentes

Tous les seins n’ont pas été créés égaux. Même s’ils sont sur la même personne ! Beaucoup d’entre nous ont des seins asymétriques dans une certaine mesure et cela peut faire du shopping de soutien-gorge un véritable casse-tête. Si c’est votre cas, adaptez toujours votre soutien-gorge à la poitrine la plus grosse. Un sein serré dans une taille de bonnet plus petite entraînera un débordement et une interruption de votre ligne de courbe dans votre tenue finale. Il est essentiel de protéger votre silhouette, et vous n’y parviendrez qu’en adaptant la taille de bonnet la plus grande.

Donnez-lui du style

Pour que votre soutien-gorge vous soit utile, choisissez un style adapté à votre morphologie. Pour les poitrines plus volumineuses, les modèles plus enveloppants ont tendance à mieux s’adapter et à être plus confortables. Cela fonctionne à merveille avec un soutien-gorge à coques souples. Le tissu lycra serré de ces vêtements de maintien épousera vos formes sans les froisser.

Ajustements

Puisque nous sommes toutes si différentes, les bretelles et les bandes de soutien-gorge doivent être ajustées pour vous donner la meilleure tenue possible. Votre bande doit être horizontale sur toute sa longueur. Cette partie du soutien-gorge fournit 80 % du maintien, il est donc important de bien l’ajuster. Vous devez pouvoir glisser deux doigts tout autour de la bande, et trois à l’arrière. Les bretelles doivent être serrées mais ne doivent pas s’enfoncer dans les épaules ; glisser un doigt sous la longueur de la bretelle est un bon point de repère.

Toutes ces informations sont très utiles pour résoudre les problèmes de soutien-gorge que vous pouvez rencontrer. Nous vous conseillons d’acheter des articles de bonne qualité pour commencer, vous constaterez souvent que vous aurez moins de problèmes à régler ! Parcourez notre gamme de soutiens-gorge et de corsets pour découvrir de superbes produits !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code